Research project

Materia Nova offers you services to :

  • structuring the project in work packages
  • identify the most relevant programme and call for proposals
  • analyse the call
  • proofreading of the scientific parts (English, links between ideas)
  • writing of the non scientific parts of the proposal (management, risk-mitigation measures, exploitation of the results, impact, ethics, gender, etc.)
  • preparing the budget and consolidate the data from all the partners
  • fillling the administrative and financial forms and submitting the project online

Current Research Projects

This is a list of current projects that Materia Nova is running or collaborating in.

GRASS

GRASS

Le projet GRASS est financé dans le cadre du programme Interreg V FWVL. Ce projet est porté par l’Université de Gand, et en partenariat avec l’Université de Lille, le pôle Up-Tex et Materia Nova. Installateurs et utilisateurs de gazon artificiel n’ont que faiblement conscience des risques incendie liés à ces équipements car ils partent de l’idée erronée que les propriétés de ce gazon sont identiques à celles du gazon naturel. Or il n’en est rien, et les risques, liés d’une part à une mauvaise utilisation mais surtout à une trop faible prise en compte des problématiques d’ignifugation dans leur conception, sont réels. Dans ce cadre, l’objectif du projet GRASS est double : sensibiliser le public au risque incendie lié à l’utilisation de gazon artificiel et améliorer le comportement au feu de ce matériau par le développement de procédés innovants, respectueux de l’environnement et applicables industriellement.

PATHACOV

PATHACOV

Le projet PATHACOV, financé dans le cadre du 2ème appel Interreg VA FWVL. Porté par le CHRU de Lille, ce projet a pour objectif de créer un outil (système de capteurs) permettant le diagnostic précoce des pathologies humaines (Cancer bronchopulmonaire) pas analyse des composés organiques volatils dans l’air exhalé. Le consortium se compose pour la Wallonie : Materia Nova, l’Université de Liège (Arlon) et l’Université de Mons ; et pour la Flandre : l’Université catholique de Leuven et l’Université de Gand ; pour la France de l’URCA, le CHU de Reims, Mines Télécom Lille Douai, l’Université de Lille, le CHU d’Amiens et Eurasanté.

MAT(T)ISSE

MAT(T)ISSE

MAT(T)ISSE a pour objectif la réalisation de prothèses personnalisées en vue de la reconstruction mammaire chez les femmes ayant subi une mastectomie. L’élaboration de ces prothèses est une alternative aux méthodes de reconstruction tissulaire classiques (implantation de prothèse en silicone ou greffe de tissus adipeux analogues) qui comportent des risques et sont souvent très onéreuses. La méthode alternative développée dans le cadre du projet MAT(T)ISSE consiste donc à fabriquer une prothèse textile bio-résorbable, composée d’une coque imprimée en 3D et d’une armature faite de dentelle de Calais, conçue pour favoriser la multiplication cellulaire. L’impression 3D permettra aux médecins de personnaliser la forme de l’implant afin d’épouser totalement la morphologie de la poitrine. Ensuite, les tissus adipeux seront positionnés sur le support textile. Une fois le support colonisé par les cellules, la prothèse (coque et textile) se résorbera totalement pour laisser place à la poitrine entièrement reconstruite.

MACOBIO

MACOBIO

Le projet de recherche MACOBIO fait partie de la grappe des projets FEDER 2014-2020 « Low Carbon Footprint Materials » sur la valorisation de ressources naturelles pour la fabrication de nouveaux matériaux d’origine biosourcée. MACOBIO porte en particulier sur la conception des MAtériaux COmposites BIOsourcés, tels que les composites à base de matrices biosourcées innovantes thermoplastiques et thermodurcissables, renforcés par des fibres naturelles.

3DCoater

3DCoater

Plateforme d’équipements de traitements de surface et revêtements d’objets 3D de différentes dimensions (de qqs μm3 (poudres) au m3) et géométries, par différents procédés, par voie liquide ou par voie sèche, sous vide ou à pression atmosphérique (application de peintures, sol gels, traitements de surface par pulvérisation, dépôts PVD, PECVD, projection thermique...) Applications : multi marchés/ applications (industrie, aéronautique, défense, construction, automobile…) Partenaires : CRM Group, Materia Nova, Cenaero, UNamur, ULB. Projet soutenu par Union Européenne et la Wallonie

Prostem

Prostem

L’utilisation de cellules souches adultes pour produire des tissus de substitution ou réparer des tissus existants, est une approche médicale en pleine expansion. PROSTEM vise à produire des matériaux permettant la production ex vivo à grande échelle et l’intégration in vivo de ces cellules, pour le développement de nouveaux traitements thérapeutiques. Applications : développement de nouveaux traitements à base de cellules souches adultes pour la réparation osseuse, le traitement de maladies articulaires, hépatiques, (etc.) ainsi que l’élaboration de tissus modèles pour des études in vitro. Partenaires : UCL, ULiège, Materia Nova, UMONS. Projet soutenu par Union Européenne et la Wallonie

Hybritimesurf

Hybritimesurf

Nous proposons une voie innovante de protection des métaux et alliages légers combinant une oxydation électrochimique du substrat et l’application d’un revêtement hybride organique/inorganique en couches minces par voie liquide afin d’obtenir une protection barrière accrue, une résistance mécanique renforcée ainsi qu’une excellente adhérence entre le revêtement et le substrat. Applications : aéronautique, automobile, bâtiment, décoration, électroménager Partenaires : UMONS, Materia Nova, CRM Group, ULiège, ULB. Projet soutenu par Union Européenne et la Wallonie

Amorpho

Amorpho

Ce projet a pour but le développement de couches de type « verre métallique » résistantes à la corrosion. Ces matériaux aux propriétés exceptionnelles, alliant celles des métaux et des polymères, permettent en effet de modifier les propriétés des pièces traitées sans en changer le matériau. Applications : résistance à la corrosion en milieu très agressif (pour la pétrochimie, la pharmacie, etc.), alternative « verte » au cadmiage… Partenaires : Materia Nova, ULB. Projet soutenu par Union Européenne et la Wallonie

Hycarnit

Hycarnit

Ce projet a pour but le développement de films « céramiques » nano hybrides, plus particulièrement des carbures, aux propriétés tribologiques et mécaniques modulables. Cette modularité offerte par la technologie plasma permet de répondre à différentes applications industrielles avec un seul matériau. Applications : protection anti-usure, Résistance aux frottements, augmentation de la durée de vie des outils Partenaires : Materia Nova. Projet soutenu par Union Européenne et la Wallonie

Locoted

Locoted

LoCoTED a pour objectif d’identifier les composés les plus performants parmi une nouvelle classe de matériaux thermoélectriques et de les intégrer sous forme de revêtement au sein d’un nouveau type de convertisseur thermoélectrique à faible coût permettant de convertir en électricité l’énergie thermique rejetée à la source froide d’installations industrielles. Applications : conversion thermoélectrique, récupération de chaleur dégradée ou diluée, alimentation de dispositifs électroniques déportés Partenaires : UCL, ULiège, CRIBC, CRM Group, Materia Nova. Projet soutenu par Union Européenne et la Wallonie

Cleanair

Cleanair

Cleanair a pour ambition de développer des surfaces hybrides présentant des nanodomaines actifs dans la dépollution de l’air par réaction catalytique à température ambiante. Ces revêtements synthétisés en voie sèche (plasma) intégrés dans les systèmes de ventilation permettront de décomposer les COV issus des matériaux de constructions modernes et ainsi de limiter leur concentration dans les habitats. Applications : purification d’air, destruction de COV, catalyse à froid Partenaires : Materia Nova, UMONS, ULB, UNamur. Projet soutenu par Union Européenne et la Wallonie

Biodec

Biodec

BIODEC développe des revêtements innovants éco-respectueux et durables capables de dégrader des polluants de l’air intérieur via l’utilisation de molécules issues de la nature. Les revêtements seront produits par des procédés de dépôts en phase aqueuse sur des éléments de structure existants de nos lieux de vie clos. Applications : purification de l’air intérieur et de l’eau, revêtements bio-actifs sur une large gamme de supports (métal, plastique, verre, etc.) Partenaires : ULiège, UMONS, Materia Nova, UCL. Projet soutenu par Union Européenne et la Wallonie

EMRA-DEMO2FACTORY

EMRA-DEMO2FACTORY

Le portefeuille EMRA-DEMO2Factory est coordonné par Materia Nova, les centres de recherche membres de l’association EMRA (Environment and Materials Research Association) et l’intercommunale IDEA, en partenariat avec les pôles de compétitivité GREENWIN et MECATECH, l’agence INNOVATECH et l’IDETA. Il vise le soutien et la dynamisation du tissu PME wallon actif dans les domaines des matériaux, procédés et environnement. Le portefeuille se base sur 2 axes d’actions principales : • la mise en place de six unités de démonstration technologique dans les centres de recherche de EMRA, à savoir Materia Nova, CERTECH, CRIBC et CTP ; • la création d’une infrastructure d’accueil, localisée dans le voisinage proche de Materia Nova et dédiée aux entreprises actives dans le domaine des matériaux nouveaux au sens large et de leurs procédés associés. Il s’agit principalement d’entreprises engagées ou liées avec EMRA dans des programmes de recherche, de spin-off de l’UMONS. Les six unités de démonstration / plateforme sont les suivantes : 1. Unité de démonstration dédicacée aux technologies laser additives, soustractives et hybrides - CRIBC 2. Unité de démonstration dédicacée aux technologies de densification par frittage – CRIBC 3. Unité de démonstration dédicacée à la transformation de surfaces par voies sèches – Materia Nova 4. Unité de démonstration dédicacée à la plasturgie de précision – Materia Nova 5. Plateforme de caractérisation des odeurs, composés organiques volatils et contaminants à l’état de trace – CERTECH 6. Unité de démonstration de techniques de « Mineral Processing » – CTP Ces 2 axes permettront la création d’un véritable écosystème « matériaux et procédés associés » allant du démonstrateur technique jusqu’à l’infrastructure adaptée pour l’industrialisation de ces nouvelles technologies.

BIOSENS

BIOSENS

le projet BIOSENS rassemble les expertises transfrontalières de plusieurs partenaires afin de développer une nouvelle génération de biopuces permettant d’assurer le contrôle de ces agents de lutte biologiques, micro-organismes et/ou molécules biocides. Leur conception repose sur l’association des nouvelles méthodes moléculaires de caractérisation, fondées sur une reconnaissance de l’ADN ou de marqueurs protéiques, avec le phénomène de résonnance plasmonique de surface. Les avantages de cette technique résident dans la rapidité de l’analyse, sa très haute sensibilité et la flexibilité du système qui peut être spécifiquement adapté à une cible. Ces propriétés permettront de mettre en oeuvre une surveillance en temps réel et in situ des biopesticides. Les biopuces seront donc utiles pour le développement des produits mais aussi pour les agriculteurs, lors de leur utilisation en champs. En outre, elles seront également conçues pour la détection précoce de pathogènes pour lesquels l’efficacité d’un traitement biologique nécessite une réponse rapide, avant l’apparition des premiers signes.

TECH2FAB

TECH2FAB

L’objectif du projet est l’accélération du processus d’adoption de technologies avant-gardistes, via des partenariats durables entre opérateurs et entreprises. A cette fin, trois unités de démonstration (UD) technologiques transfrontalières seront mises en oeuvre

LUMINOPTEX

LUMINOPTEX

Le projet Luminoptex consiste en la conception et la mise en oeuvre de nouveaux textiles intelligents pour des applications de type “éclairage” pouvant être embarquées dans le secteur du bâtiment (tissus décoratifs).

TEXACOV

TEXACOV

Le projet TEXACOV consiste à développer des matériaux permettant la dégradation, idéalement en H2O et CO2, par effet photocatalytique de COV de l’air intérieur exploitant la lumière visible et sans apport d’énergie extérieure supplémentaire. Le délivrable consiste à développer un textile fonctionnalisé avec des matériaux photocatalytiques fonctionnant dans le visible et favorisant la dégradation de polluants COV de l\'air intérieur.

BIOCOMPAL

BIOCOMPAL

Le projet BIOCOMPAL vise le développement de nouveaux matériaux allégés bio-basés à haute performance et faible empreinte carbone par une valorisation à très haute valeur ajoutée de la biomasse agricole et forestière régionale pour une application structurelle dans le secteur des transports (aéronautique, ferroviaire etc) dont les industries sont bien implantées dans la zone INTERREG.

BioBase4SME

BioBase4SME

The BioBase4SME network, representing many leading bio-based economy experts, will advise SMEs from across North-West Europe on how to develop new ideas into marketable products. The BioBase4SME project intends to help Start-ups and SME to overcome technological and non-technological barriers to bring their innovation to market.

OpP3D

OpP3D

Project Overall Goals : (1) Enable the efficient use of the Cu, Fe and Al in Laser Beam Melting (LBM) and 3D-Printing of Metallic Powders (M3DP) (2) Improve the processability of Cu in LBM and Fe/Al in M3DP processes, using surface modification (e.g. application of a protective layer) and consequently Improve the quality of built parts in terms of density, surface roughness, strength, etc. (3) At a reasonable market-oriented price

FIMCOTEL

FIMCOTEL

Fabrication de FIlms Minces COnducteurs et Transparents à base d’Encres Liquides. Ce projet consiste en la mise en œuvre de formulations liquides pour la fabrication de couches minces conductrices et transparentes. Les formulations et les méthodes de dépôt seront optimisées pour obtenir le meilleur équilibre entre conductivité, transparence et facilité de mise en œuvre pour répondre à des demandes du marché, en particulier pour répondre aux exigences requises pour les électrodes transparentes.