La technologie développée par Materia Nova consiste en un dépôt plasma sous vide capable de revêtir des poudres (de taille allant du micron à plusieurs millimètres) ou de petites pièces en vrac grâce à un système de tonneau rotatif. Cette technologie dite «froide» a pour avantage de pouvoir traiter n’importe quel type de substrat ne pouvant pas s’échauffer à plus de 50°C (métaux, polymères, céramiques). Elle permet en outre de déposer des matériaux de compositions chimiques très variées comme les métaux et leurs composés céramiques (oxydes, nitrures, carbures...) mais aussi des polymères. Les dépôts réalisés vont de quelques dizaines de nanomètres jusqu’au micromètre. La composition du dépôt et donc de la poudre après traitement peut être réglée de manière fine afin d’ajuster la composition de la poudre au désir du consommateur final. De plus, s’il est possible de réaliser des « nanostructures » afin d’optimiser la surface spécifique des particules, il est également possible de réaliser un dépôt recouvrant parfaitement la surface de chaque grain constituant la poudre (formation d’un «core-shell).Les applications de cette technologie sont diverses dans les domaines tels que les colles techniques (conductrices par exemple), la catalyse, les matériaux composites, le frittage, la projection thermique, la fabrication additive, etc.