Projet

ALGOTECH

Le projet AlgoTech permettra de développer et d’optimiser des procédés de production de biomasses photosynthétiques (microalgues, cyanobactéries) à vocation non énergétique. Cela inclura la partition et un fractionnement de la biomasse (saccharides, protéines, lipides, pigments, antioxydants, …) en vue d’une valorisation dans des produits de consommation courante, à haute valeur ajoutée (cosmétique, pharmacie, agroalimentaire…) ou comme building-blocks pour des composés biosourcés de type polymère par exemple.

L’idée majeure d'AlgoTech est l’intégration la plus transversale possible depuis les matières premières jusqu’aux produits finis, en réduisant les coûts et y incluant un recyclage des sous-produits et effluents. La plateforme se veut la plus « souple et versatile possible » et pourra produire de la biomasse micro-algale.

 

Objectifs et missions de Materia Nova

Au sein du consortium, Materia Nova effectue le développement des applications des molécules bioactives intéressantes issues des microalgues dans le domaine de la cosmétique, pharma, agriculture, ...