Projet

PATHACOV

Ce projet a pour objectif de créer un outil (système de capteurs) permettant le diagnostic précoce des pathologies humaines (Cancer bronchopulmonaire) pas analyse des composés organiques volatils dans l’air exhalé.

La principale difficulté est de pouvoir détecter plusieurs familles de composés organiques volatils (biomarqueurs) à faibles concentrations dans un environnement complexe avec des taux d’humidité très élevés. C’est pourquoi le consortium s’oriente vers la réalisation d’un réseau de capteurs à réactivité croisée pour chaque famille de biomarqueurs. Ce réseau de capteurs prendra la forme d’un matrice d’une centaine de capteurs (à base d’oxydes métalliques, de polymères conducteurs ou d’hybrides). Elle comprendra 10 sous matrices avec des capteurs spécifiquement formulés pour détecter chaque biomarqueur. Des technologies d’électronique imprimée seront utilisées pour la réalisation de la matrice. Une électronique sera spécifiquement développée pour le traitement de signal et la gestion de l’information ainsi que des algorithmes d’apprentissage et de reconnaissance pour obtenir un diagnostic avec un indice de confiance supérieur à 90%. Des essais avec des haleines simulées (saines et avec biomarqueurs) auront lieu en laboratoire puis en hôpital pour validation.

 

Objectifs et missions de Materia Nova

Au sein du consortium, Materia Nova travaille principalement sur le développement et les tests de couches sensibles pour détection COV.

Découvrir le projet