Projet

PLASMASEED

L’objectif global du projet PLASMASEED est de développer une solution innovante durable pour la décontamination et l’amélioration de la qualité des graines, prioritairement destinée à l’agriculture biologique. Cette solution permettra de réduire les quantités de produits phytosanitaires utilisés, et donc de diminuer l’exposition des utilisateurs à ces produits et résidus. Il s’agit donc de proposer tant aux professionnels qu’aux particuliers, des graines de haute performance et de qualité sanitaire élevée, tout en diminuant l’impact de l’activité agricole sur les populations et sur l’environnement.

En pratique, le projet vise à identifier les mécanismes d’interaction entre le plasma et les micro-organismes, mais aussi avec la surface de la graine elle-même, en se focalisant sur deux types de semences : le blé et l’orge.

Le programme consistera aussi en une approche globale comprenant la compréhension de l’interaction plasma/graine et de lier ces effets aux performances de décontamination tout en évaluant en parallèle  l’effet sur la germination des graines.

Dans un deuxième temps, une fois la preuve de concept apportée, le procédé pourrait être étendu à d’autres variétés de graines ou même d’autres formes  telles que les pommes de terre (afin de pallier les problèmes sanitaires de conservation ou à l’exportation).

Le projet présente donc une alternative sérieuse à l’usage de produits phytosanitaires, et propose l’obtention de données économiques quant au bienfondé de la mise en place du traitement sur la conservation et la germination et la culture des semences visées. Le projet se positionne plus particulièrement pour l’agriculture biologique qui représente une plus-value pour les exploitations agricoles traditionnelles. Sur citera notamment les cultures biologiques en céréales permis de garantir un produit sain pour l’alimentation humaine et animale, mais aussi pour l’utilisation dans les voies de transformation de produits à haute valeur ajoutée (ex. orge et blé bio).

Objectifs et missions de Materia Nova

Au sein du consortium, Materia Nova effectue la mise au point du système plasma, la réalisation des traitements de graines par plasma et leur caractérisation d’un point de vue physicochimique.

consortium

Ionics, Carah ASBL, Condorcet, Materia Nova.