Projet

PONAMP

Le projet PONAMP se focalise sur le développement de nouveaux matériaux pour les techniques additives basées sur la fusion de lit de poudre, conduisant à des pièces aux propriétés améliorées. En effet, un nombre limité d’alliages métalliques sont aujourd’hui qualifiés pour la fabrication additive, or les demandes industrielles s’orientent de plus en plus vers des matériaux présentant des propriétés supérieures, pour des applications plus larges et à plus haute valeur ajoutée. L’approche dans ce projet est de combiner un alliage existant sous forme de poudre avec un autre matériau ajouté sous forme de fin revêtement de surface, qui se mélangeront lors du procédé additif afin de contrer les problématiques rencontrées avec les alliages traditionnels. Deux volets seront étudiés : les alliages d’aluminium à haute résistance mécanique, le cuivre et ses alliages pour leurs propriétés électriques. La fabrication de démonstrateurs dans chacun des 2 matériaux est prévue en fin de projet.
Ces solutions seront éprouvées en termes de viabilité mécanique, physique et économique afin d’élargir les gammes de matériaux base cuivre et aluminium disponibles sur les différentes techniques AM et de garantir la durabilité des solutions
technologiques proposées. Dans ce contexte, les partenaires wallons vont optimiser le procédé à plusieurs niveaux.

Objectifs et missions de Materia Nova 

Au sein du consortium, Materia Nova réalisera des traitements de surface par pulvérisation magnétron à cathode chaude sur les poudres ciblées (base Al et Cu). La mise au point d’encapsulation homogène superficielle ou partielle avec différents matériaux permettra d’optimiser les poudres et rendre les alliages visés utilisables sur les techniques AM de fusion.

Les partenaires du consortium:

Forschungsinstitut edelmetalle + metallchemie (FEM), Fraunhofer UMSICHT, Materia Nova, Sirris et Umons.

Découvrir le projet