Projet

BIORG-EL

La production de matériaux organiques semi-conducteurs (moléculaires et polymères) est appelée à se développer avec la croissance des applications « grand public » utilisant ces matériaux (écrans d’affichage, éclairage OLEDs, cellules solaires,...). Ces matériaux ont d’une part le potentiel de réduire de façon drastique la consommation électrique d’appareils électroniques nomades et d’autre part ils constituent la base de nouvelles technologies pour la production d’énergie délocalisée à bas coût à partir de l’énergie solaire, en particulier la technologie photovoltaïque organique et la génération d’hydrogène et autres "solar fuels". Le projet BIORG-EL vise à développer de nouveaux matériaux organiques semi-conducteurs biosourcés. Les sources de biomasse envisagées sont le bois et les algues. Ces nouveaux matériaux sont spécifiquement visés pour trois applications : matériaux actifs pour sources d’éclairage OLED ; matériaux semi-conducteurs pour la technologie photovoltaïque organique (OPV) ; colorants organiques pour la production d’hydrogène par photolyse de l’eau ("solar fuels").

Objectifs et missions de Materia Nova

Au sein du consortium, Materia Nova sera plus particulièrement impliqué dans :

  1. L'optimisation des propriétés optiques et électroniques.
  2. La mise en œuvre des nouveaux semi-conducteurs et incorporation dans des dispositifs-prototypes.