Projet


BIOSENS

Le projet BIOSENS rassemble les expertises transfrontalières de plusieurs partenaires afin de développer une nouvelle génération de biopuces permettant d’assurer le contrôle de ces agents de lutte biologiques, micro-organismes et/ou molécules biocides. Leur conception repose sur l’association des nouvelles méthodes moléculaires de caractérisation, fondées sur une reconnaissance de l’ADN ou de marqueurs protéiques, avec le phénomène de résonance plasmonique de surface.

Les avantages de cette technique résident dans la rapidité de l’analyse, sa très haute sensibilité et la flexibilité du système qui peut être spécifiquement adapté à une cible. Ces propriétés permettront de mettre en œuvre une surveillance en temps réel et in situ des biopesticides. Les biopuces seront donc utiles pour le développement des produits mais aussi pour les agriculteurs, lors de leur utilisation en champ. En outre, elles seront également conçues pour la détection précoce de pathogènes pour lesquels l’efficacité d’un traitement biologique nécessite une réponse rapide, avant l’apparition des premiers signes.

 

Objectifs et missions de Materia Nova

Au sein du consortium, Materia Nova effectue la réalisation des surfaces photoniques (plasmons localisés) et la fonctionnalisation chimique des capteurs

Découvrir le projet