Projet

NANOSOL

L’objectif du projet NANOSOL est de développer la technologie de dispersion et de fonctionnalisation du sol-gel au moyen de nanomatériaux applicables industriellement. Des systèmes d’éclairage qui fournissent 50% plus de lumière pour la même consommation d’énergie, des tables en verre qui ne se griffent pas, de nouveaux bâtiments qui incluent des revêtements métalliques qui sont non seulement plus résistants aux attaques mécaniques, mais offrent également une esthétique et un design incomparables...

La recherche vise à conjuguer les avantages et les technologies sol-gel aux propriétés des nanomatériaux pour acquérir un solide socle de compétences et développer des revêtements fonctionnalisés transparents. La voie ex-situ suivie partira de nanomatériaux existants pour développer une fonctionnalisation universelle indépendante de la particule afin d’obtenir des revêtements fonctionnalisés, efficaces, homogènes et durables.

Deux voies sont envisagées :

  • Voie plasma froide à l’azote ou au fluor.
  • Voie chimique.

Le principal défi scientifique et technique sera de développer des technologies de dispersion et de fonctionnalisation de nanomatériaux qui sont applicables industriellement. Il s’orientera plus particulièrement vers deux fonctionnalités en priorité pour des substrats métallurgiques et des verres plats :

  • Les revêtements à indice de réfraction ajustable.
  • L’amélioration de la résistance mécanique de surfaces.

 

Objectifs et missions de Materia Nova

Au sein du consortium, Materia Nova a effectué la fonctionnalisation et l’incorporation de nanoparticules dans la formulation sol-gel commerciale, application et caractérisation.

Partenaires du projet :

AGC Glass Europe, Arceo, CRM, Université de Namur, Materia Nova, Université de Mons, IONICS.

Le projet est cofinancé par la DGO6 de l’Administration wallonne de la recherche.

Découvrir le projet