Projet

ALLIHENTROP

La métallurgie et la fabrication de produits métalliques constituent un secteur industriel majeur des Hauts de France et de la Wallonie qui doit aujourd’hui être capable de répondre aux besoins stratégiques en innovation des marchés. Il est donc essentiel de développer de nouveaux matériaux à hautes performances pour élargir le champ des applications vers des domaines de haute valeur ajoutée, tout en garantissant le respect de normes environnementales de plus en plus exigeantes.

Pour répondre à ces attentes, le projet ALLIHENTROP propose de développer des revêtements hautes performances à partir d’une classe émergente de matériaux, les ALLIages à Haute ENTROPie. Il s’agit d’alliages qui contiennent un grand nombre d’éléments métalliques en proportions voisines. Le désordre à l’échelle atomique (haute entropie en langage scientifique) confère à ces matériaux des propriétés uniques en termes de dureté, résistance au frottement, ductilité, tenue en température et résistance à la corrosion. L’approche pluridisciplinaire du consortium transfrontalier permettra de poursuivre les objectifs suivants : modélisation, synthèse et mise en forme de ces alliages. Revêtement en couches de différentes épaisseurs afin d’apporter une fonctionnalité à une pièce métallique ou d'en améliorer les performances avec des méthodes compatibles avec les processus industriels de production permettant un transfert de l’échelle du laboratoire à l’échelle préindustrielle. Caractérisations physico-chimiques et évaluation des performances.

 

Objectifs et missions de Materia Nova

Au sein du consortium, Materia Nova réalise le dépôt des couches par PVD et les caractérisations chimiques (composition) et structurales.

Découvrir le projet